Talents Emprisonnes : Beaux-Art pour reformation (La Prison Centrale de KARACHI)

M.M.ALAM La prison centrale de Karachi nous fait penser aux prisonniers dangereux, aux chaînes, à la torture et à l’échafaud. Mais la vérité est toute autre. Par exemple, dès qu’on entre dans l’école des beaux-arts de la prison, on se trouve dans un monde diffèrent. Là, les rejetés de la société, ceux prévenus ou condamnés pour implication dans des crimes macabres, laissant leur passé derrière eux, apprennent divers arts et métiers.   C’est l’inspecteur général des prisons, Hussain Mangan, qui avait eu l’idée il y a une décennie de créer cette école. Parlant à NewsPakistan TV, il a dit: « Nous avions créé cette école en 2007 dans la prison centrale de Karachi. L’idée était d’insuffler un esprit d’innovation dans le concept de la réhabilitation des détenus. Traditionnellement, on apprenait les métiers de tissage de tissus et de tapis aux prisonniers. Mais aucune initiative n’a été prise pour leur apprendre les beaux-arts. J’ai eu la vision que si nous formions les prisonniers dans les beaux-arts, ils seraient utiles à deux égards ; premièrement, des changements positifs se produiront dans leur état d’esprit, deuxièmement en apprenant les beaux-arts ils deviendront à même de gagner leur vie de façon décente. » Parlant de l’enseignant qui

The post Talents Emprisonnes : Beaux-Art pour reformation (La Prison Centrale de KARACHI) appeared first on News Pakistan.


Source: News Pakistan

Leave a Reply